Assurance box de stockage : laquelle choisir et à quel prix ?

14 janvier 2022 | Stockage

Si vous louez un garde-meuble ou un box en self-stockage, sachez qu’il est obligatoire de faire assurer vos affaires. Car de la même façon qu’il est obligatoire de les faire assurer chez soi (c’est le rôle de l’assurance habitation), il est obligatoire de les faire assurer lorsque vos affaires sont conservées hors de votre domicile.

Comment trouver une assurance de box de stockage au meilleur rapport qualité-prix ? On vous explique tout.

Assurance box de stockage : où souscrire un contrat au meilleur prix ?

Sachez d’abord que l’assurance de votre box de stockage est obligatoire. Dès que vous louez un espace de stockage hors de votre domicile pour y stocker des affaires personnelles, vous devez pouvoir justifier d’avoir assuré ce local.

C’est vrai quelle que soit la durée de location du box de stockage, et quel que soit le motif : que vous le gardiez 15 jours (par exemple en raison d’un délai entre 2 logements dans le cadre d’un déménagement) ou plusieurs mois (par exemple pour stocker des meubles de famille ou des affaires que vous n’avez pas la place de stocker chez vous), il vous faudra une assurance.

Notez enfin que cette assurance est requise quelles que soient les mesures de précaution et de sécurité prises par le centre de stockage lui-même (caméras de surveillance, détecteurs de fumée, détection incendie, présence d’extincteurs mobiles…) et quelle que soit l’assurance contractée de son côté.

Les possibilités pour assurer son box sont multiples, mais n’ont pas toutes les mêmes avantages et les mêmes inconvénients.

Petit tour d’horizon.

Contrat d’assurance de self-stockage chez votre assureur habituel (MAIF, MATMUT, MACIF, AXA, GMF, etc.)

C’est la solution la plus logique, même si pas toujours la plus simple. Après tout, qui est mieux placé que votre assureur pour assurer votre box de stockage !

En théorie, un simple appel à votre assureur suffit : munissez-vous de l’adresse du centre de stockage dans lequel vous avez loué un box, vérifiez bien la taille du box de stockage que vous avez choisie parce qu’elle vous sera demandée, et vous voilà prêt à bénéficier d’une assurance immédiatement si nécessaire, ou à la date de votre choix.

Dans les faits, c’est un peu plus compliqué, car il n’est pas rare notamment que votre assureur vous demande de lui faire l’inventaire des biens stockés. Eh oui, un assureur reste un assureur ! Si vous ne le faites pas, il pourra fixer des modalités de garantie qui vous sont défavorables et limiter très fortement le montant des indemnisations en cas de dégâts…

L’assurance de votre espace de stockage auprès de votre assureur peut, dans certains cas, être compris dans votre assurance habitation ; mais là encore, c’est rarement le cas dans la réalité, et il vous faudra donc une extension de garantie pour assurer votre box contre le vol, les dégâts des eaux ou encore les incendies de vos affaires mises en stockage.

Enfin, pensez bien à résilier cette extension d’assurance après avoir mis fin à votre contrat avec l’entreprise de stockage, sinon vous allez continuer à la payer pour rien (sans résilier votre assurance habitation pour autant !)

Assurance dédiée au self-stockage chez un assureur spécialisé

Une autre possibilité est de faire appel à un assureur spécialisé dans le stockage, tel que Marsh ou Assurbox.

Ces solutions sont particulièrement recommandées si vous souhaitez assurer des objets de valeur, qui ne seront en temps normal pas assurées par votre assureur ni par le centre de stockage.

Ces compagnies d’assurances dédiées présentent l’avantage de bien vous couvrir en cas de dommages, non seulement en vous couvrant à hauteur de la valeur de vos biens stockés, mais aussi votre responsabilité locative (en cas de dommages réalisés par vos biens dans l’espace de stockage).

Eh oui ! Sachez que vous causez des dommages à vos voisins de box ou au centre de self-stockage lui-même, votre responsabilité personnelle pourra être engagée.

Ce type d’assurance est donc très complet, mais coûte généralement assez cher et est donc à réserver au stockage d’objets de valeur. Par ailleurs, leur mise en oeuvre est toujours soumise au respect des règles de sécurité du centre, cela va de soi !

Assurance spécifique auprès du centre de self-stockage

Dernière possibilité, et généralement la plus simple à mettre en œuvre car elle est prévue dans le contrat de location du garde-meuble : le centre de self-stockage lui-même peut assurer vos affaires.

Pour un montant mensuel ajouté au prix de la location, vos affaires sont ainsi assurées par un professionnel du stockage et l’assurance prend évidemment fin en même temps que votre contrat de location d’espace de stockage : aucun risque donc, contrairement à un assureur classique, d’oublier de résilier votre assurance et de continuer à la payer des années pour rien !

C’est donc la solution la plus simple et la plus rapide à mettre en oeuvre, d’autant qu’elle démarre automatiquement avec votre contrant de location et s’éteint avec lui : vous n’avez pas à vous en préoccuper.

Assurance et self-stockage : les pièges à éviter

Qui dit assurance, dit méfiance ! Il n’est pas toujours facile de faire appliquer les conditions de garantie prévues dans les contrats face à un assureur qui rechigne à payer. Voici nos conseils pour ne pas se faire piéger.

1. Faites des photos des affaires stockées

Vous vous faciliterez les estimations et pourrez apporter des commencements de preuve si vous avez pris la précaution de prendre quelques photos de vos affaires une fois mises en stockage.

C’est tout simple mais ça peut être particulièrement utile en cas de problème ! Evidemment, si vous avez des certificats ou des factures d’achat de ce que vous entreposez, c’est encore mieux.

2. Estimez la valeur de vos biens stockés

Soyez réalistes (tenez compte de l’âge et de l’usure des affaires stockées) mais faites une estimation de la valeur de vos bien en stockage : c’est une étape importante pour vous permettre de choisir la meilleure couverture en cas de pépin.

Elle vous permettra de vérifier que vous êtes bien couverts par votre assurance, quel que soit le type d’assurance de box de stockage que vous avez choisie.

3. Fournissez une attestation d’assurance au centre

Si vous ne prenez pas l’assurance prévue par le centre de stockage, pensez à lui fournir une attestation d’assurance. Vous pourriez dans le cas contraire vous retrouver avec deux assurances : celle prise auprès de votre assurance, et celle du centre qui se retrouve obligé de mettre en oeuvre une assurance pour vos biens (puisqu’elle est obligatoire) s’il n’a pas de preuve que vous vous en êtes bien occupé de votre côté.

4. Pensez à arrêter votre contrat en fin de stockage

Oublier de prévenir son assureur qu’on a terminé la location de son box, c’est un grand classique qui peut vous coûter cher ! En vous en rendant compte des années après, vous ne pourrez prétendre à aucun remboursement et votre assurance vous aura beaucoup trop coûté.

Mettez-vous un rappel si vous connaissez d’avance la date de fin de stockage ou optez pour l’assurance de box de stockage proposée par le centre de stockage lui-même, car cette assurance se résilie automatiquement en même temps que le contrat de location du box.

Assurance garde-meuble : ça coûte combien, d’assurer un box ?

C’est une assurance : pas de quoi casser votre tirelire ! Mais évidemment, quand on l’ajoute au coût d’un garde-meuble, en particulier en région parisienne, ça commence à chiffrer…

Voici des exemples de tarifs indicatifs pour le coût d’une assurance de box de stockage dans un centre de self-stockage :

  • Pour 15 € par mois, vous assurez jusqu’à 2 000 € de biens
  • Pour 20 € par mois, vous assurez jusqu’à 4 000 € de biens
  • Pour 30 € par mois, vous assurez jusqu’à 7 500 € de biens
  • Pour 40 € par mois, vous assurez jusqu’à 10 000 € de biens
  • Pour 50 € par mois, vous assurez jusqu’à 15 000 € de biens

Vous pouvez trouver moins cher, par exemple chez le spécialiste de l’assurance de box de stockage Assurbox, dont les tarifs démarrent à 9€/mois sous réserve du respect des règles de sécurité.

A vous donc de choisir le bon niveau d’assurance en fonction de la valeur de vos biens, et non de la surface du box. Vous pouvez avoir un grand box avec des choses qui prennent beaucoup de place ou au contraire un tout petit box avec des biens de valeur !

Le prix de l’assurance du box de stockage reflète donc la valeur des affaires que vous y stockez.

Vous cherchez un box de stockage en région parisienne ?

Que ce soit le temps de votre déménagement, de vos travaux ou par simple manque de place, comparez les tarifs de nos box de stockage : chez Bien Sûr, les tarifs sont clairs et transparents, et la réservation est simple et immédiate en ligne.

Ca devrait vous intéresser aussi : 

Stockage étudiant : que faire de vos affaires pendant un échange?

Durant leurs études, les étudiants partent bien souvent en échange universitaire dans d’autres pays. Dans cette situation, vous êtes souvent face à une problématique : que faire de vos affaires lorsque vous partez à l’étranger ? Faire vos études ne signifie...

Stockage de documents : où et comment les stocker ?

Le stockage de documents a ses contraintes propres et dépend de votre besoin et des ressources que vous pouvez lui consacrer. Et ça peut vous coûter plus ou moins cher en fonction de la solution que vous allez retenir ! Zoom sur le stockage de documents et les...

Box pour stocker ses meubles : combien ça coûte ?

Un box pour stocker ses meubles, ça peut être très pratique quand on a besoin de déménager, quand on manque de place ou qu’on veut libérer une pièce. Mais comment trouver un box pour entreposer des meubles, et combien ça coûte ? On fait le point sur les...